Particularités : posture et déformation des pieds

Les séances en réflexologie globale EMC ont des répercussions visibles sur la posture générale ainsi que sur la forme et la souplesse des pieds des personnes venant en séances. Ces personnes témoignent d’une diminution considérable de leurs douleurs aux pieds!

Ces corrections se font grâce à la remise en place du bassin, ainsi que via des mobilisations : les ajustements des pieds (AP).

Remise en place du bassin

Le déroulement

En début de séance, 2 zones au niveau des clavicules sont stimulées afin de « rééquilibrer le bassin » : les jambes se réalignent par rotation de l’articulation de la hanche; le bassin est alors remis en place (en fonction de la problématique).

Une récente étude menée avec un orthopédiste a prouvé que les 6 Ajustements des Pieds permettaient :
– d’améliorer l’amplitude articulaire du gros orteil dans le cas d’une arthrose primitive – amélioration de 25 degrés en flexion dorsale et plantaire ;
– d’améliorer le positionnement du centre de gravité de la personne ;
– d’augmenter les appuis des avant pieds, et donc d’améliorer la souplesse et la confiance et l’équilibre de la personne grâce à un étalement de la palette métatarsienne ;
– possible extrapolation concernant l’amélioration-le redressement d’un hallux valgus par étirement des tendons et assouplissement global des articulations du pied, ….
Les résultats sont présentés ci-dessous.

Les Ajustements des pieds

Mobilisations des articulations – gain souplesse

Il s’agit de 6 mobilisations permettant aux pieds de retrouver leurs formes « originelles ». En effet chaque « ajustement » agit de manière ciblée sur certaines articulations du pied, de la cheville ou du bassin, ainsi qu’au niveau osseux.

Par exemple, ils peuvent agir sur les métatarses, les cunéiformes, l’astragale, la voûte plantaire, ect.
Aussi, du fait de la mobilisation, à proprement parlé, des pieds, ces mouvements agissent aussi de façon indirecte sur diverses zones réflexes, telles que la zone pulmonaire, pelvienne, ou même celle de la colonne vertébrale, ect.

Stanley Burroughs, l’inventeur du Vitaflex, méthode à l’origine de la réflexologie globale EMC, indiquait que ces mouvements permettent, entre autre, de corriger les « déformations » des pieds, type : voûte plantaire affaissée (pieds plats), hallux valgus, épine calcanéenne, …
De part l’expérience et les témoignages, il semblerait que ces mouvements participent aussi fortement à « ancrer » les personnes ; elles peuvent avoir la sensation d’être « plus en contact avec le sol », plus présente au monde, avoir davantage confiance en elles, ect.

Afin de  vérifier les hypothèses indiquant que les Ajustements des Pieds auraient une véritable action sur les déformations des pieds, des « études » sont en cours. Voici ci-dessous les premières études !

Voici les résultats d’une étude menée en collaboration avec un orthopédiste lyonnais pour un cas d’hallux rigidus ainsi que des photos montrant une amélioration d’un hallux valgus.

Empreintes mesurées via une plateforme podométrique

Voici la compilation de 2 mesures : mesure de l’amplitude du gros orteil en flexion plantaire et dorsale, ainsi que les empreintes podométriques au bout de 4 semaines de protocole (4 mobilisations type Ajustements des pieds).

Faites défiler le slider pour voir les différents résultats. 

reflexologie globale emc lyon et hallux rigidus
amelioration amplitude articulaire hallux rigidus reflexologie globale canadienne lyon
appuis et meilleur equilibre hallux rigidus grâce reflexologie globale canadienne lyon
effets reflexologie globale emc pieds et posture
reflexologie globale emc lyon et hallux rigidus
Mesure Hallux valgus
correction hallux valgus formation reflexologie globale lyon
correction hallux valgus formation reflexologie globale lyon
mouvements reflexologie globale lyon correction pathologies pieds
amelioration pieds plats hallux valgus reflexologie globale lyon
Voici le protocole ainsi que les résultats de l’étude « Bienfaits des mobilisations de la réflexologie globale EMC sur les déformations des pieds : Etude de cas – Hallux rigidus »
Menu